Foot-Land - jeu de foot fun et convivial

Forum officiel du meilleur jeu de foot français

Vous n'êtes pas identifié.



#576 18-01-2017 10:15:15

Koba_Durden
Membre actif
Serveur 1
Lieu: P'yŏngyang
Date d'inscription: 12-01-2014

Re: [Livres] Pour les lecteurs..

SweDen a écrit:

Concernant Fight Club, c'est pas un mauvais film non plus. C'est même un plutôt bon film. Mais on est d'accord sur le fait qu'on est loin du chef d'oeuvre à forte portée politique que certains décrivent, ce que j'ai du mal à comprendre. La mécanique repose sur la chute finale (qui est bonne, cela dit) et le message politique est assez faiblard et peu crédible. Mais l'histoire, la surprise qui en tient, font que ça reste quand même un film plutôt bon, je trouve. Sans plus.

Avec le temps, j'ai fini par moins apprécié la portée politique de Fight Club : Souvent décrite comme une œuvre libertaire et un peu nihilisto-nietzschéenne sur les bords, j'arrive presque à y voir une forme de libertarisanisme, disons même du fascisme à peine voilée. Alors ça me saoule un peu de dire ça (gnnn tu vois le fascisme partout gnnnn), mais c'est quand même la finalité du Projet Chaos, ça pue tout le temps l'ultra-virilisme, le culte du chef, la volonté de puissance, le suivisme aveugle ("On ne parle pas du Projet Chaos, première règle") et tout ce qui va avec. Là où le film finalement marquait un point, c'est juste qu'il mettait une grosse claque dans notre mode de pensée et de vivre, qu'il pointait du doigt la consommation, l'accaparement des choses, la marchandisation du corps et des esprits. Mais j'suis désolé, c'est pas ultra-révolutionnaire ça, c'est juste la rhétorique préféré des nationalistes "rayvolte contre le Monde Moderne", puis ça attaque les banques, comme si la Banque était le cœur du problème de notre système actuel. Sans parler de la vision d'avenir de Tyler ("On grimpera sur des lianes, on sèmera nos champs, on aura des vêtements en peau de bête") qui est juste un retour au pritimivisme le plus anti-égalitaire possible, un moment où la "société" marchait "mieux".

Après, le livre est quand même bien mieux à mon humble avis et j'aime beaucoup les romans de Chuck Palahniuk. D'ailleurs, la fin du livre n'a rien à voir avec la fin du film, la fin du film est spectaculaire alors que la fin du livre ne l'est pas, elle est même logique (On peut dire symétrique à ce qui se passe dans le film, mais je ne spoilerai pas pour ceux qui ont envie de le lire !) quand on y prête attention.

Pour 1984, j'le trouve aussi surfait. Enfin, moi j'ai un problème personnellement avec cette petite salope de balance de Orwell et la plupart de ces bouquins nous dépeignent un monde où la révolution n'est pas possible (La ferme des animaux, pseudo-critique de l'URSS) ou pire que ça, toute opposition serait finalement manipulé par le pouvoir et rendrait impossible tout changement viable (1984). Certes;, ça reste une référence parce qu'il n'y a pas mieux avec Huxley, mais je trouve le contenu purement politique assez faiblard dans 1984. Même si Orwell a malgré tout anticipé un tas de trucs, comme Big Brother ou encore l'utilisation massive de la Novlangue dans notre langage de tout les jours (Croissance négative, égalité des chances, décruté au lieu de licencier, plan de relance de l'emploi au lieu de virer massivement des gens, etc etc) et ça s'arrête à peu près là.

Ah bon, pourquoi ? J'ai lu que Candide, mais j'avais bien aimé. Quel est le soucis sur un plan scolaire ?

Je pense qu'il parlait plutôt de la morale de Voltaire dans Candide (Que je n'aime pas personnellement), mais surtout le fait qu'on présente Voltaire comme un champion de la tolérance et de la lutte anti-religieuse, alors que c'est d'une une petite saloperie qui a demandé la tête de Rousseau et d'autre part, qui était contre la religion pour lui et ses potes bourgeois, mais fallait que le con de paysan il croit qu'il y ai un Dieu pour qu'il puisse pas lui voler ses terres. J'serai contre son interdiction sur un plan scolaire et bien au contraire, la morale de Voltaire c'est finalement celle de la bourgeoisie de 1789 et ça continue d'être celle de notre classe dominante. big_smile

Dernière modification par Koba_Durden (18-01-2017 10:17:13)


« En France, l'absence de base théorique et de bon sens politique se fait généralement sentir. » - Karl Marx

Hors ligne

 

#577 22-01-2017 00:36:16

L_interdit
Fan de Foot-Land
Serveur 1
Date d'inscription: 02-07-2012
Site web

Re: [Livres] Pour les lecteurs..

CQFD.

De plus tout les gens qui ont concerté mes opinions ici savent que je suis un rousseauiste convaincu.


Pour échapper à la critique, ne rien faire, ne rien dire, n'être rien.


Le point commun de tous les hommes ??  ... Ils finissent tous dans un cercueil.

Hors ligne

 

#578 22-01-2017 01:48:55

Mr.Red
LA CARRiÈRE DES 120
Serveur 1 et 2
Date d'inscription: 22-03-2011

Re: [Livres] Pour les lecteurs..

J'ai commencé à lire la Bible, mais tout ce qui est le serpent avec Adam et Eve et la pomme, j'y crois plus. Je suis trop malin pour ça.
Parce qu'un serpent c'est gentil et une pomme c'est bon, ça contient de la pectine, c'est anti-cholestérol.


LA CAЯRΙƎRE DES 120 | ARSENAL 120
🏆🏆 - DIVISION 1
🏆🏆 - COUPE
🏆🏆 - SUPERCOUPE

Hors ligne

 

#579 26-01-2017 15:39:37

Sicario
Fan de Foot-Land
Serveur 2
Date d'inscription: 24-07-2012

Re: [Livres] Pour les lecteurs..

Le serpent de la Kundalini. Je l'ai brièvement senti monter en moi pendant que j'expérimentais les joies du sexe. Mais comme mes chakras ne sont pas encore assez équilibrés, il n'a pas pu relié les 7 points. Ce qui est "marrant", c'est que j'ai beaucoup moins de problèmes de gorge depuis lors. D'après les asiatiques, le 2 ème chakra (celui du sexe) et le 5 ème (celui de la gorge) sont reliés, ceci expliquerait cela.

Niveau livres, je vais assez souvent à Cultura et je lis pendant une heure ou deux des livres ésotériques. Un auquel j'accroche bien, c'est "l'herbe du diable et la petite fumée" de Carlos Castenada.

Si je le pouvais, je crois que je lirais 12 heures par jour. But i can't  sad


Eloigne-toi du mal et fais le bien; Recherche et poursuis la paix.
Job 28: Puis il dit à l'homme: Voici, la crainte du Seigneur, c'est la sagesse; S'éloigner du mal, c'est l'intelligence.

Dominus vobiscum frater

Hors ligne

 

#580 23-02-2017 18:16:12

Darky.
-abi
Serveur 1
Lieu: Toulouse
Date d'inscription: 15-12-2009
Site web

Re: [Livres] Pour les lecteurs..

Je commence enfin "Ça" du bon vieux King, avant "Fin de ronde" qui sort le mois prochain. J'en reviens toujours à lui.
Hâte de voir cette fameuse scène de partouze entre les gosses...

Hors ligne

 

#581 07-03-2017 16:09:28

Got-funk
Roulesse
Serveur 1 et 2
Lieu: Angers
Date d'inscription: 15-07-2008

Re: [Livres] Pour les lecteurs..

Koba_Durben a écrit:

Avec le temps, j'ai fini par moins apprécié la portée politique de Fight Club : Souvent décrite comme une œuvre libertaire et un peu nihilisto-nietzschéenne sur les bords, j'arrive presque à y voir une forme de libertarisanisme, disons même du fascisme à peine voilée. Alors ça me saoule un peu de dire ça (gnnn tu vois le fascisme partout gnnnn), mais c'est quand même la finalité du Projet Chaos, ça pue tout le temps l'ultra-virilisme, le culte du chef, la volonté de puissance, le suivisme aveugle ("On ne parle pas du Projet Chaos, première règle") et tout ce qui va avec.

Au-delà du fond (avec lequel je ne suis pas en total accord), ce que pose le film comme question subsidiaire est : qui est vraiment réel ? Tyler n'est vraisemblablement pas positif et ne semble être que ce que Norton se représente idéalement. Ma théorie est que Norton, lui non plus, n'existe pas. Que le chef n'est pas sa personne, justement objet de fantasmes (il y a une scène dans un bar où deux mecs décrivent la figure de Tyler de manière chimérique), mais précisément la règle. Que la règle, indiscutable, est la seule entité intangible alors que Tyler meurt et que Norton le peut. Que le règle est en lui simplement personnalisée.
Pas idiot de se demander alors qui a pondu ces règles. Individu ou collège, à la limite, osblc. Ce qui veut être souligné, c'est la force de la norme, pas du personnage (à tel point que ses adeptes veulent lui couper les burnes s'il s'en détourne). Dépersonnalisation du pouvoir, "Etat législateur" selon Schmitt.


« Homère est nouveau ce matin et rien n'est peut-être aussi vieux que le journal d'aujourd'hui », Charles Péguy.

Hors ligne

 

#582 07-03-2017 19:25:08

Dav-
LA CARRiÈRE DES 120
Serveur 1 et 2
Lieu: AFO
Date d'inscription: 08-08-2008
Site web

Re: [Livres] Pour les lecteurs..

Wesh,

Y'a des nègres par ici qui ont déjà lu Asimov (l'un des deux cycles en entier) ? Ça vaut le coup ?


Qui ne se plante jamais, n'a aucune chance de pousser.

-> Mon (ancienne) équipe

Hors ligne

 

#583 07-03-2017 20:37:20

Nitroz-
tricheur
Serveur 1 et 2
Lieu: #Aliguatroz
Date d'inscription: 15-06-2010
Site web

Re: [Livres] Pour les lecteurs..

Wesh,

Dernièrement j'ai lu "Génération supporter" et en ce moment je suis sur "Neuf fois le tour du monde pour mon club".

C'est bizarre de lire des livres sans images


» RC Lens « (1)
» RC Lens XI « (2)

Hors ligne

 

#584 07-03-2017 22:21:28

SweDen
Fan de Foot-Land
Serveur 1
Lieu: Glasgow
Date d'inscription: 08-07-2008

Re: [Livres] Pour les lecteurs..

Dav- a écrit:

Y'a des nègres par ici qui ont déjà lu Asimov (l'un des deux cycles en entier) ? Ça vaut le coup ?

J'ai lu les deux premiers tomes de Fondation. C'est sympatoche. Mais ça m'a pas motivé à continuer.

Hors ligne

 

#585 08-03-2017 20:49:07

Dav-
LA CARRiÈRE DES 120
Serveur 1 et 2
Lieu: AFO
Date d'inscription: 08-08-2008
Site web

Re: [Livres] Pour les lecteurs..

Ok ok, j'pense que je vais me laisser tenter pour voir...


Qui ne se plante jamais, n'a aucune chance de pousser.

-> Mon (ancienne) équipe

Hors ligne

 

#586 15-03-2017 10:24:30

Koba_Durden
Membre actif
Serveur 1
Lieu: P'yŏngyang
Date d'inscription: 12-01-2014

Re: [Livres] Pour les lecteurs..

Got-funk a écrit:

Au-delà du fond (avec lequel je ne suis pas en total accord), ce que pose le film comme question subsidiaire est : qui est vraiment réel ? Tyler n'est vraisemblablement pas positif et ne semble être que ce que Norton se représente idéalement. Ma théorie est que Norton, lui non plus, n'existe pas. Que le chef n'est pas sa personne, justement objet de fantasmes (il y a une scène dans un bar où deux mecs décrivent la figure de Tyler de manière chimérique), mais précisément la règle. Que la règle, indiscutable, est la seule entité intangible alors que Tyler meurt et que Norton le peut. Que le règle est en lui simplement personnalisée.
Pas idiot de se demander alors qui a pondu ces règles. Individu ou collège, à la limite, osblc. Ce qui veut être souligné, c'est la force de la norme, pas du personnage (à tel point que ses adeptes veulent lui couper les burnes s'il s'en détourne). Dépersonnalisation du pouvoir, "Etat législateur" selon Schmitt.

Analyse très intéressante, mais c'est du coup en total contradiction avec le bouquin mais ça peut se tenir dans le film. (Je ne sais pas si tu as lu le bouquin, je vais éviter trop de spoiler) La question du fantasme est aussi très intéressante, puisque à un moment donné quand Jack demande où est Tyler, deux gars lui répondent "Il paraît que Monsieur Durden change de visage toutes les semaines", ce qui fout encore plus le doute sur qu'est-ce qu'il représente réellement. Je pense quand même que les règles ont été pondu par Jack/Tyler, mais que ces règles et toute la structure finissent malgré tout par dépasser le personnage, par même dépasser le leader qui se retrouve comme tu l'as dis, à presque se faire trucider pour avoir voulu balancer tout à la police. Pour moi à la fin du film, quand Jack se met une balle et que Tyler "meurt", je pense que c'est un geste symbolique et métaphorique : En tuant Tyler, il l'accepte non plus comme un double de sa personnalité, mais comme étant lui-même. Ce qui explique sans doute pourquoi tout les mecs rentrent dans la dernière scène et disent "Est-ce que ça va Monsieur Durden ? ", alors que l'autre est entrain de se vider de son sang. Et surtout qu'il dise à Marla quand tout explose devant eux, que "tout va bien se passer". wink

Après sur le fond, Fight Club n'est pas un film "progressiste", tout au plus c'est une fable libertarienne comme on en trouve souvent aux États-Unis. Ce qui n'empêche pas l'œuvre d'être intéressante.

Dernière modification par Koba_Durden (15-03-2017 10:25:29)


« En France, l'absence de base théorique et de bon sens politique se fait généralement sentir. » - Karl Marx

Hors ligne

 

#587 15-03-2017 13:51:39

SweDen
Fan de Foot-Land
Serveur 1
Lieu: Glasgow
Date d'inscription: 08-07-2008

Re: [Livres] Pour les lecteurs..

Je suis en train de lire Running Man. Je me disais que bon, mon style préféré (les dystopies) couplé à un écrivain que je trouve excellent (Stephen King), ça devait pas mal rendre. Des gens l'ont déjà lu ?
Je suis un peu déçu par la plume de Stephen King pour l'instant, que je trouve généralement plus recherchée, mais je pense aussi que le côté direct est voulu pour donner cette impression de compte à rebours pressant et de glissement vers la chute. Enfin bon, pour l'instant, l'histoire est chouette quand même. J'en suis qu'au début.

Hors ligne

 

#588 19-03-2017 13:26:02

Dav-
LA CARRiÈRE DES 120
Serveur 1 et 2
Lieu: AFO
Date d'inscription: 08-08-2008
Site web

Re: [Livres] Pour les lecteurs..

J'me suis pris 5 bouquins de King la semaine dernière et celui-ci était dans le lot.
C'était prenant et rapide à lire. Un peu déçu par la fin, mais cette idée de compte à rebours, couplé à des chapitres hyper court m'a bien plu !

J'ai vu qu'il a fait une série "policière" récemment, elle vaut le coup ?

Dernière modification par Dav- (19-03-2017 13:26:54)


Qui ne se plante jamais, n'a aucune chance de pousser.

-> Mon (ancienne) équipe

Hors ligne

 

#589 19-03-2017 14:03:42

SweDen
Fan de Foot-Land
Serveur 1
Lieu: Glasgow
Date d'inscription: 08-07-2008

Re: [Livres] Pour les lecteurs..

Dav- a écrit:

C'était prenant et rapide à lire. Un peu déçu par la fin, mais cette idée de compte à rebours, couplé à des chapitres hyper court m'a bien plu !

Ouais. Je dévore assez le bouquin finalement. Alors que j'ai absolument pas le temps pour ça je suis déjà à la moitié. x)
(bon il est pas gros du tout mais j'ai pas vraiment le temp et du coup je manque de sommeil)

En plus c'est traitre. Du coup les "chapitres" sont hyper courts et rythmés du coup, quand t'en fini un, tu veux lire après, etc.
Ca me rappelle Nous autres dans le même genre, écrit sous forme de journal intime avec des "chapitres" de 3-4 pages environ. Traître aussi. D'ailleurs un excellent bouquin également, la première vraie dystopie.

Dernière modification par SweDen (19-03-2017 14:04:09)

Hors ligne

 

#590 19-03-2017 14:12:44

Darky.
-abi
Serveur 1
Lieu: Toulouse
Date d'inscription: 15-12-2009
Site web

Re: [Livres] Pour les lecteurs..

Dav- a écrit:

J'ai vu qu'il a fait une série "policière" récemment, elle vaut le coup ?

La trilogie de Bill Hodges (Mr Mercedes, Carnets noirs et Fin de ronde) ?
C'est vraiment du très bon et rapide à lire. Par contre, je ne me suis pas encore fait le dernier qui vient juste de sortir.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Forum du jeu de foot